Action contre le péage d'Incarville samedi 19 octobre à 10h30

  • Par tayl_r
  • Le Jeu 17 Oct 2013

Les organisateurs de l'association "Non à l'autoroute" veulent marquer le coup en appelant à la mobilisation ce samedi pour réclamer la gratuité du péage d'Incarville.

L'association en bref

"Non à l'autoroute" a été créée en 2000 pour protester contre le contournement est de Rouen. En sommeil, l'association a été réactivée en 2012 lorsque le tracé a été officialisé. Elle compte une vingtaine de membres et 150 adhérents. Au mois de mai et juin dernier, des actions ont été menées pour alerter les riverains.

Pourquoi cette mobilisation ?

Tout le monde le sait désormais, le péage d'Incarville est le maux de tous les automobilistes empruntant l'échangeur de Criquebeuf-sur-Seine, qui est saturé aux heures de pointe, c'est-à-dire le matin pour aller au travail et en fin d'après-midi/début de soirée pour rentrer à la maison. Cela fait plusieurs mois que l'association, les élus locaux et les automobilistes appellent au changement, en alarmant la SAPN (Société des Autoroutes Paris Normandie), la situation empirant.

Samedi matin, l'association demandera, cette fois, la suppression pure et simple du péage d'Incarville. Les membres de l'association expliquent au Paris-Normandie : "Cela permettrait de sécuriser la sortir de Criquebeuf-sur-Seine qui devient très dangereuse. Seize mille voitures empruntent chaque jour le contournement de Pont-de-l'Arche et l'échangeur de Criquebeuf pour éviter le péage !". Provoquant des bouchons à la sortie de l'A13 : "Faut-il qu'il y ait des morts pour agir ?", demande l'association.

Le mois dernier, un collectif d'élus s'est formé pour que la SAPN réalise les aménagements nécessaires. Le directeur avait alors répondu qu'il était hors de question de rendre le péage gratuit. "C'est l'État qui doit infléchir la SAPN. En 2005, le président du Conseil Général avait évoqué le test de la gratuité du péage pendant trois mois. Nous demandons à ce que ce soit fait", lance les membres de l'association "Non à l'autoroute", qui ont envoyé des courriers à plusieurs hommes politiques dont le ministre chargé des Transports, Frédéric Cuvillier.
"C'est la mobilisation citoyenne qui pourra faire changer les choses". L'appel est lancé !

Le péage d'Incarville, c'est...

- 18.000 véhicules par jour pour un péage à 2,10 euros
- 13 millions d'euros de recette annuelle pour la SAPN
- Prix pour un automobiliste qui passe deux fois par jour, cinq fois par semaine : 84 euros par mois (50 euros avec la réduction). 

Des ronds-points customisés

Comme vous avez pu le voir, des membres de l'association sont allés coller des affiches ce mercredi 16 octobre vers 16 heures autour des deux ronds-points de l'échangeur de Criquebeuf. Plus de 550 flyers distribués où il en est ressorti un ras-le-bol général des usagers et un grand soutien à l'action de samedi.









Le message des organisateurs

"Rendez-vous au rond-point des Clouets à Val-de-Reuil. On se gare sur les parkings environnants et on y va à pied. Gilets jaunes, consignes de sécurité pour aller sur place et explications du déroulement de l'opération à 10h30. Faites un maximum de bruits autour de cette action en la faisant suivre à tout vos contacts !".


   

autoroute Criquebeuf