marché

  • Elbeuf : Des animations pour le marché République

    • Par tayl_r
    • Le Lun 21 Mars 2016

    La Ville et les commerçants ambulants s'associent pour organiser un programme d'animations sur le marché République qui accueille plus de 70 exposants chaque samedi matin. Avec l'arrivée du printemps, le but est de dynamiser le marché pour faire venir un public encore plus nombreux et offrir davantage de convivialité.​

    Lire la suite

  • Grande collecte de bouchons sur le marché d'Elbeuf le samedi 13 juin

    Bouchons

    Chacun est invité à déposer ses bouchons (bouteilles d'eau, de lait, déodorant, shampoing, pâte à tartiner, produits d'entretien, jus de fruit...) auprès de l'association BOUCHONS 276 qui sera présente sur le marché d'Elbeuf, le samedi 13 juin.

    Bouchons et couvercles en plastique sont revendus par l'association à des sociétés qui fabriquent de nouveaux produits. De plus, avec l'argent du recyclage, Bouchons 276 aide les personnes en situation de handicap en finançant des travaux d'aménagements ou en achetant du matériel pour les aider (fauteuil roulant...).

    La mission de l'association se prolonge toute l'année en recoltant des bouchons grâce aux collecteurs que vous avez peut-être déjà aperçus dans les écoles, mairies et autres lieux publics. Cela permet aux habitants de recycler tout en aidant les personnes en situation de handicap.

    Depuis sa création en avril 2013, Bouchons 276 a collecté plus d'1,8 millions de bouchons pour 372.000 euros d'aides (439 personnes à mobilité réduite aidées).

    Depuis le début de l'année 2015, ce sont plus de 82 tonnes de bouchons, pour 27.700 euros d'aides !

    À noter : BOUCHONS 276 deviendra BOUCHONS NORMANDS dès le 1er janvier 2016. Cela marquera la réunification de la Normandie et l'implantation de l'association en Basse-Normandie, qui recherche des bénévoles à cette occasion (contact : communication@bouchons276.org).

    Plus d'informations : www.bouchons276.org

  • 31/01 : Lancement du premier marché couvert de l'agglo !

    • Par tayl_r
    • Le Jeu 31 Jan 2013

    Ce vendredi, des marchands de quatre saisons et autres camelots prendront place au boulodrome de Saint-Pierre-lès-Elbeuf. Ce premier marché couvert dans l'agglomération elbeuvienne doit devenir un rendez-vous hebdomadaire.

    Il y a une vingtaine d'années, la commune de Saint-Pierre avait son marché hebdomadaire, qui a décliné petit à petit. Une tentative a été réalisée il y a quatre ans (rue du Puits Mérot), mais abandonné en raison d'une trop grand gène à la circulation, à cause de la proximité avec le supermarché U.
    Dominique Le Bots, président de la Boule Pétanque de Saint-Pierre, et ses amis dirigeants de l'espace Henri Salvador, ont alors eu une idée qui devrait suivre son chemin : la création d'un marché couvert. Une façon d'animer cet espace et aussi de l'amortir, l'entretien étant à la charge de la Ligue de Pétanque de Haute-Normandie, partant du principe que tout équipement qui ne "travaille pas" coûte de l'argent.

    Outre les joueurs de pétanque, qui laissent un petit euro pour pratiquer leur sport favori, soit en semaine, soit en compétition, le boulodrome accueille régulièrement des foires à tout et autres manifestations. Alors effectivement, pourquoi pas un marché hebdomadaire ? Si la structure n'est pas chauffée, elle offre au moins le mérite d'être couverte. Chacun devrait y trouver son compte : les commerçants qui auront la possibilité de rentrer leur véhicule pour le déchargement et les acheteurs qui pourront marchander à l'abri.

    Pour ce qui est de l'éloignement du centre-ville, un projet de ligne de bus accédant au marché est à l'étude, il sera pris en charge par la mairie. Cela faciliterait surtout le déplacement des personnes âgées. Avant la première qui aura lieu ce vendredi 1er février à 7h30, commerçants et organisateurs se sont réunis, et il faut reconnaître que l'optimisme était général, notamment chez les vingt quatre premiers pionniers du "premier marché couvert de l'agglo d'Elbeuf".
    Si dans quelques mois, ils sont plus nombreux et que le succès est au rendez-vous, le challenge sera gagné.

    Source : Journal d'Elbeuf