marteau

  • Agressé à coups de marteau à Elbeuf : le FN réagit

    • Par tayl_r
    • Le Jeu 16 Oct 2014

    Après l'agression au marteau d'un homme en centre-ville d'Elbeuf la semaine dernière (lire l'article), Isabelle Gilbert, conseillère municipale à Elbeuf et responsable FN du canton a publié un communiqué le jeudi 16 octobre :

    "Insécurité de plus en plus barbare à Elbeuf !

    Agressé à coups de marteau pour un regard qui a déplu, en pleine rue, en pleine journée. C’est ce qui est malheureusement arrivé à un jeune habitant de la rive gauche, qui a fait les frais de l’insécurité qui règne quotidiennement à Elbeuf.

    Incivilités incessantes, agressions de plus en plus violentes, c’est ce que subissent les Elbeuviens tous les jours. Les commerçants ne s’y trompaient pas lorsqu’en juin dernier ils se réunissaient dans la rue même où à eu lieu l’agression de dimanche afin d’organiser leurs états généraux dont la plupart des doléances concernait l’insécurité en centre-ville.

    Le laxisme d’état instauré par les gouvernements successifs et l’inaction du maire, Djoudé Mérabet, pour qui la sécurité des Elbeuviens semble être la dernière des priorités, font d’Elbeuf une ville abandonnée aux délinquants.

    Le Front National dénonce les politiques laxistes menées tant au niveau de l’État que par la municipalité socialiste. Il exige une politique pénale répressive et exemplaire, l’application réelle des peines de prison prononcées ainsi que le renforcement des effectifs de police. Il demande également au maire de donner à la police municipale les moyens humains et matériels d’assurer la sécurité publique afin que les Elbeuviens ne soient pas les éternelles victimes des délinquants."

    Source : www.fn76.fr/2014/10/16/insecurite-de-plus-en-plus-barbare-a-elbeuf/

      

  • Elbeuf : Frappé à coups de marteau pour un mauvais regard

    • Par tayl_r
    • Le Lun 13 Oct 2014

    Vers 14 heures, le dimanche 12 octobre, les forces de l'ordre interviennent pour une agression en plein centre-ville à Elbeuf.

    Les policiers sont appelés pour une agression sur la voie publique dans la rue des Martyrs. À leur arrivée, ils découvrent deux hommes. L'un d'eux, âgé de 26 ans, est ensanglanté avec une plaie ouverte à l'arrière du crâne et un os apparent au niveau du coude. D'autres plaies seront constatées dans son dos. Il affirme aux policiers qu'il a été frappé par un autre homme présent sur les lieux, avec un marteau qu'il est allé chercher dans sa voiture. Un témoin de la scène confirmera ses dires.

    L'agresseur de 27 ans reconnaît s'être battu à cause du "mauvais regard" qu'il lui aurait jeté, mais nie s'être armé d'un marteau. Il explique que les blessures de la victime sont dûes aux chutes lors de la bagarre. Le marteau n'a pas été retrouvé malgré les recherches des policiers, l'agresseur s'en serait débarassé entre l'appel aux policiers et leur arrivée.

    La victime, habitant Caudebec-lès-Elbeuf, a été transportée au CHI des Feugrais. L'agresseur a été transporté en garde à vue.