métro

  • Rouen : Charlotte, 15 ans, écrasée par une rame de métro

    • Par tayl_r
    • Le Mer 29 Jan 2014

    Hier soir, un terrible accident s'est produit à Rouen. La nouvelle a fait le tour du web, et l'émotion s'est emparé des réseaux sociaux.

    Charlotte, 15 ans, était scolarisé au lycée Corneille de Rouen, en seconde A. Ce mardi 18 janvier, vers 18h30, elle est renversée par un métro, près de la station située sur l'avenue de Caen, rive gauche. Elle est décédée après avoir été écrasée par le métro. Une dizaine de pompiers et membres du SAMU sont intervenus sur place pour dégager le corps, coincé entre la rame et le quai. La circulation a été perturbée mardi soir, des navettes en bus ont été organisées.

    D'après les premières constatations, il ne s'agirait pas d'un suicide. La victime aurait traversé sans faire attention, vraisemblablement en train de téléphoner, au moment où arrivait la rame. Elle n'a pas vu la rame de métro, ni entendu le système sonore qu'à actionner le conducteur du métro. Ce dernier a activé le système de freinage d'urgence, mais il était trop tard. L'enquête continue pour déterminer si Charlotte avait des écouteurs dans les oreilles ou était en train de téléphoner lorsque l'accident s'est produit. Pas de réponse non plus pour savoir si la jeune fille a traversé sur un passage protégé ou non. L'audition du conducteur et les caméras de surveillance devraient amener de nouveaux éléments aux enquêteurs.

    La TCAR exprime son "émotion"

    L'entreprise de transports en commun de Rouen écrit ce mercredi 29 janvier : "L’entreprise TCAR et l’ensemble du personnel, par l’intermédiaire de son Président Elie Franc, expriment leur émotion face au drame qui s’est produit hier et adressent leurs sincères condoléances à la famille de la victime".

    Plusieurs centaines de personnes pour une marche blanche

    Ce mercredi 29 janvier à 14 heures, au lendemain de l'accident, les camarades, amis, professeurs et proches de Charlotte se sont réunis sur la place de l'hôtel de ville de Rouen, pour une marche blanche. Environ 300 personnes étaient présentes à l'endroit où l'émotion était grande.

    De nombreux messages de soutiens sont aussi lisibles sur les réseaux sociaux.

    Vidéo : Le père annonce un dépôt de plainte (76actu)