Elbeuf

  • Elbeuf : Réouverture de la piscine de la Cerisaie le lundi 31 août

    La nouvelle est tombée. Après un an de travaux (jour pour jour), la piscine de la Cerisaie à Elbeuf rouvrira ses portes le lundi 31 août dès 12 heures. Les travaux de rénovation ont permis de complètement changer le visage extérieur de la piscine avec une entrée modifiée depuis un petit parvis. De nouvelles cabines et un nouveau hall d'accueil ont été créés. La structure du bâtiment a été refaite afin de baisser la consommation énergétique de la piscine vieillissante.

    Dès lundi, les horaires "Périodes scolaires" seront appliqués. Horaires et tarifs : http://www.lelbeuvien.fr/…/lois…/piscine-de-la-cerisaie.html

  • Elbeuf : Un jeune homme blessé par balle dimanche soir

    Glaieulpuchot

    Le dimanche 23 août vers 21 heures, un jeune homme de 18 ans a été blessé par balle à Elbeuf.

    Circulant à pied, le jeune homme a été la cible de deux inconnus qui ont tiré avec une arme de poing depuis une moto. Les faits se sont déroulés dans la rue du Glaieul située dans le quartier du Puchot à Elbeuf. La victime, touchée à la jambe, a été admis dans un hôpital de la région. Ses jours ne sont pas en danger. S'agit-il d'un règlement de compte ? Une enquête est en cours au sein de la police judiciaire pour éclaircir cette histoire...

  • Réseau Astuce : Les nouveautés de la rentrée 2015 sur le secteur d'Elbeuf

    Le Réseau Astuce a publié les nouveautés mises en place dès le lundi 31 août sur les lignes de bus du secteur elbeuvien.

    Bus

    Ligne C : Une meilleure lisibilité
    L'itinéraire du terminus "Bosc Tard" (Saint-Pierre-lès-Elbeuf) est modifié pour permettre une desserte des arrêts en face à face.

    Ligne E : Adaptation de l'offre à la demande
    L'arrêt "Mairie Elbeuf" n'est plus desservi par cette ligne. Les voyageurs doivent se reporter à l'arrêt "Cirque-Théâtre" situé à 250 mètres. La fréquence de passage de la ligne est rationnalisée avec un passage toutes les 45 minutes au lieu de toutes les 20 minutes. La course de 19h30 est supprimée.

    Ligne D2 : Fréquence renforcée
    La fréquence de passage de la ligne D2 (Dimanche) est renforcée : un passage toutes les heures au lieu de toutes les 2 heures.

    Lignes scolaires :
    Une course scolaire supplémentaire est créée à 8h20 sur la ligne 106.
    Un recalage des horaires des lignes 100, 102, 104, 106, B et Allobus de 5 à 10 minutes est mis en place afin de limiter l'attente des élèves avant l'entrée ou après la sortie des cours.

  • Elbeuf : Une nouvelle entrée pour le complexe de la Cerisaie

    Depuis quelques semaines, un chantier a débuté à l'angle des rues d'Alsace et Abbé Becquet. Alors que la piscine de la Cerisaie est toujours en rénovation et rouvrira ses portes au mois de juin, l'angle de la rue change d'aspect pour une meilleure sécurité et une nouvelle accessibilité. Explications.

    Une nouvelle entrée pour le complexe sportif

    L'objectif premier de ce chantier est la création d'une nouvelle entrée pour le complexe de la Cerisaie. Au mois de juin (sauf retard du chantier), un parvis composé de massifs floraux précédera une large entrée. Des panneaux d'informations seront également installés pour la pratique du sport.

    Ce chantier est la première tranche de la grande restructuration du complexe. En plus de la rénovation de la piscine, le gymnase doit prochainement faire l'objet de grands travaux. Reste à savoir ce que deviendra l'anneau d'athlétisme et les cours de tennis. Le terrain de football en synthétique sera maintenu.

    Le but de la municipalité est de (re)créer un véritable pôle sportif de la Cerisaie.
     

    La sécurisation du carrefour

    À l'angle des rues Abbé Becquet et d'Alsace, les trottoirs et la chaussée sont en train d'être refaits. La réduction des voies au niveau du carrefour permettra le ralentissement des véhicules et la disparition du stationnement sur les passages piétons. Par ailleurs, une zone 30 sera installée.

    La rue Abbé Becquet, celle de la piscine, est déjà (et restera en sens unique). Ces travaux ont pour objectif la sécurisation du carrefour très fréquenté au niveau du trafic et pour les élèves des lycées Maurois et Fénelon situés dans ces rues.
     

    Coût du projet

    Le coût s’élève à 430 000 euros et est financé par la Ville, la Métropole Rouen Normandie et l’État (source : mairie-elbeuf.fr).
     

  • Apologie du terrorisme à Elbeuf : Pas de poursuite pour l'accusé

    Il y a un mois, un saint-pierrais, déjà condamné pour pour des liens présumés avec une filière djihadiste, aurait fait l'apologie du terrorisme devant le commissariat d'Elbeuf (lire l'article du 15 janvier 2015).

    Son procès s'est tenu le mardi 10 janvier après avoir passé un mois en prison. Franz Petermann, 23 ans, aurait fait l'apologie du terrorisme devant deux policiers du commissariat alors que ces derniers lui demandait de pousser son véhicule mal stationné. "Nous sommes nombreux, nous aussi nous avons des kalachnikovs (...), le sang va encore couler (...), ça ne vous a pas suffi de vous faire tuer", se serait emporté ce jeune père de deux enfants, quand un policier lui avait intimé l'ordre de "dégager" de ce stationnement non autorisé.

    Le tribunal a considéré les propos tenu mais a considéré qu'il s'agissait plus d'une simple provocation que d'apologie au terrorisme. L'accusé a affirmé que les propos qu'il avait été déformés et qu'il s'était excusé plusieurs fois auprès des policiers en prenant compte qu'il avait été trop loin. Il affirme avoir dit : "Ce n’est pas parce que tu as une Kalach que j’ai peur, pose ta Kalach, on va voir. Vous ne croyez pas que le sang a suffisamment coulé comme cela ?". Le tribunal l'a condamné à quatre mois d'emprisonnement dont un ferme, assortis de 5 ans de mise à l'épreuve, ne retenant que l'accusation d'outrage à agent et menace de mort. Ayant effectué un mois de détention préventive, le prévenu est sorti libre du tribunal.

    La présidente du tribunal justifie la relaxe : "Ces propos n’ont pas été énoncés dans un but de justification d’actes terroristes, ni dans l’objectif de les diffuser. Ils ne font pas l’éloge du terrorisme. Ces propos étaient adressés à deux personnes, dans un but d’intimidation". L'avocat de Franz Petermann, du barreau de Paris et spécialiste des dossiers jihadistes, estime que son client n'a pas le profil d'un islamiste : "Faire l'apologie, c'est crier vive le jihad, vive les décapitations. S'il avait adhéré à cette idéologie, il serait déjà parti en Syrie", a-t-il affirmé, que le prévenu était entré en contact avec Maxime Hauchard, un jeune jihadiste normand récemment converti, qui avait été reconnu en novembre dernier, sur une vidéo, en train de décapiter un otage.

    Le saint-pierrais devra verser 600 euros à chacun des deux policiers, plus 300 euros de frais de justice.