Le cinéma d'Elbeuf se refait une beauté

  • Par tayl_r
  • Le Jeu 14 Juil 2016

D'un côté, la Ville, représentée par le maire Djoudé Merabet. De l'autre, l'exploitant NOE Cinémas, représenté par Richard Patry. Les deux parties ont présenté les aménagements réalisés et prévus au sein du cinéma d'Elbeuf.

Le cinéma Grand Mercure, affichant 107 000 entrées en 2015, est un équipement culturel majeur du territoire elbeuvien avec un rayonnement important sur le plateau de l'Eure. La volonté d'entretenir et de moderniser le bâtiment historique est déclarée. C'est dans ce sens qu'un plan de modernisation est lancé afin d'améliorer le confort des spectateurs et l'acceuil technique.

Par exemple, en 2012, le cinéma est passé au numérique pour un investissement de 400 000 euros, tout en conservant le projecteur 70mm (le seul en France !). Cette décision lui a valu un rayonnement national, voire international, lors de la projection du film de Christopher Nolan "Interstellar", filmé en 70mm, en 2014. De plus, l'hiver dernier, la climatisation a fait l'objet d'une réinstallation intégrale dans les salles elbeuviennes.
 

Des aménagements dans les prochaines semaines

Cet été, les changements vont être importants visuellement : remplacement et réorganisation des fauteuils dans les salles 2, 3, 4, 5 avec des sièges plus confortables et l'installation de plusieurs "love seat" (voir photo ci-dessous) pour partager un moment en amoureux... ou plus proche en famille. Pour donner un coup de neuf, la moquette fera l'objet d'un changement, ainsi que l'éclairage pour améliorer l'ambiance et le confort comme l'intégration d'éclairage LED sur les marches pour guider le spectateur et sur les murs latéraux des salles. Cette grosse phase sera terminée au plus tard pour l'opération Films en Fête (début octobre) avec un investissement de 100 000 euros réalisé par l'exploitant.

Prochainement, la Ville s'occupera de la rénovation des sanitaires (toilettes, tuyauterie, assainissement...). Le calendrier n'est pas encore défini, mais le budget concernant ce chantier a été adopté lors du conseil municipal du mois de juin.
 

Cinemaelbeuf3
Richard Patry et Djoudé Merabet sur les "love seat" installés en salle 1.
 

Un engagement à long terme

Le souhait des deux parties est d'investir à long terme afin d'accompagner le cinéma dans un virage important qui pourrait avoir lieu dans les prochaines années. Agrandissement, ajout de salle ? Des réflexions et des études sont menées. Mais le manque de place et le coût (plusieurs millions d'euros) sont des obstacles.

Malgré cela, Richard Patry affirme sa volonté de "conserver un cinéma accessible avec des prix bas", rappelant que le cinéma Mercure d'Elbeuf a "une grosse activité par rapport à d'autres cinémas de ville". "On aurait pu avoir l'ambition de construire un nouveau bâtiment sur un terrain neuf", mais "conserver la proximité avec un cinéma en hyper-centre est important. Il y a la présence des parkings, des bars, des restaurants...", souligne le directeur Richard Patry.

Le cinéma Mercure a une bonne cote auprès d'acteurs et de réalisateurs qui n'hésitent plus à venir présenter leur film à Elbeuf lors des nombreuses avant-premières proposées tout au long de l'année. Faisant face à la proximité du cinéma de Grand-Quevilly, le Grand Mercure propose pourtant une programmation plus riche. Il poursuit donc son chemin en participant activement à la vie culturelle du bassin d'Elbeuf.

Petite exclu : il acceuillera un événement très important en juillet 2017 lors de la sortie du prochain film de Christopher Nolan "Dunkerque" filmé en partie en 70mm.