Municipales 2014 : Nicolas Bay (FN) candidat à Elbeuf

  • Par tayl_r
  • Le Mer 04 déc 2013

La figure émergente du Front National annonce sa candidature aux élections municipales 2014 à Elbeuf.

Contrairement aux dernières élections municipales de 2008, il y aura (au moins) deux listes pour celles de mars prochain. En effet, une grande bataille politique s'annonce entre la liste PS (Didier Marie) du maire sortant, Djoudé Merabet, et celle du porte-parole du FN en Haute-Normandie, Nicolas Bay.

Un homme qui monte

Nicolas Bay adhère au Front National en 1992, à l'âge de quatorze ans. Depuis quelques années, c'est l'homme qui monte au sein du FN. En 2012, il était l'un des porte-paroles de la campagne présidentielle de Marine Le Pen. Il y a un an, il fut nommé secrétaire général adjoint du parti, et directeur de la campagne municipale de 2014 du Front national pour les communes de plus de 3 500 habitants. Il est actuellement président du groupe FN au Conseil Régional de Haute-Normandie (depuis mars 2010) et conseiller municipal (élu en 2001, réélu en 2008).

Une candidature "au coeur nucléaire de la Fabiusie"

La rumeur persistait, c'est aujourd'hui confirmé par lui-même : Nicolas Bay, 36 ans (il les aura le 21 décembre), sera bien candidat aux élections municipales à Elbeuf. Il voit dans sa candidature une "logique implantation, là où se concentrent tous les défauts de la politique de la gauche, il y a une vraie demande pour une autre voix. Le Front National est le seul à se positionner". Après avoir tenté sa chance aux législatives dans la 4ème circonscription à laquelle appartient Elbeuf (il avait enregistré 18,36 % des voix face à Laurent Fabius élu dès le premier tour), Nicolas Bay se lance donc dans la ville du président du conseil général, qui a passé le relais à Djoudé Mérabet, mais dont il reste premier adjoint en charge des Finances.

Dans une ville touchée par "l'insécurité et le chômage", celui qui se battra face au maire sortant veut engager un "vrai effort sur la sécurité" et s'appuyer sur l'attractivité économique : "Elbeuf est devenue une ville-dortoir et il n’y a eu aucun effort pour la développer alors qu’elle bénéficie d’une situation géographique privilégiée. Selon moi, Elbeuf a toujours été considérée par la gauche comme le dortoir de Rouen. La gauche a concentré à Elbeuf la misère humaine". La situation de la ville elbeuvienne dans la CREA n'arrangent pas les choses selon le candidat FN. "On a fait l’intercommunalité à marche forcée avec un objectif, créer l’opacité et éloigner le centre de décision des électeurs. Elbeuf n’est pas bénéficiaire de la Crea. Il vaudrait mieux privilégier les coopérations intercommunales qui sont plus simples, moins chères et plus efficaces".

Sa liste n'est pas complète, "mais j’irai au bout, il n’y a aucun doute là-dessus", confirme-t-il, alors que des ralliements sont attendus et "vont surprendre". Nicolas Bay devrait accueillir Marine Le Pen à Elbeuf en février prochain pour l'aider dans sa campagne. (Info Paris-Normandie)

Lien : Fiche de Nicolas Bay sur le site du Front National)

Pour voter en 2014 (élections municipales en mars et européennes en mai), vous avez jusqu'au 31 décembre 2013 pour vous inscrire sur les listes électorales de votre commune, si vous avez déménager ou emménager récemment.