Une offre égyptienne de dernière minute pour Pétroplus !

  • Par tayl_r
  • Le Mar 05 Fév 2013

Le producteur égyptien d'énergie Istithmaraat a déposé un dossier complet de reprise pour la raffinerie auprès du tribunal de commerce de Rouen.

Ils y croient. Les 470 salariés de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne sont suspendus mardi au dépôt d'offres de reprise de leur groupe devant le tribunal de Rouen, un dossier emblématique suivi de près par le gouvernement français. Et la bonne nouvelle pourrait être au rendez-vous. Le producteur égyptien d'énergie Istithmaraat a déposé un dossier de reprise pour la raffinerie auprès du tribunal de commerce de Rouen, a annoncé mardi à l'AFP un représentant du groupe en France. "C'est un plan de reprise complet de la raffinerie de Petit-Couronne", et il prévoit notamment "la reprise de la totalité du personnel, sauf une soixantaine de personnes qui veulent prendre leur retraite", a expliqué à l'AFP le consultant Michel Billard de la Motte, représentant du groupe égyptien. "Raisonnablement optimiste à quelques minutes du terme du compte-à-rebours", il pourrait y avoir de l'espoir. "Une société cotée égyptienne, opératrice du barrage d'Assouan, serait sur le point d'annoncer une offre, apprend-on de source gouvernementale", explique Le Parisien sur son site internet qui précise que sa source est "raisonnablement optimiste sur la crédibilité de cette proposition, qui pourrait être présentée formellement dans la soirée".
 
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a affirmé mardi à propos du dossier Petroplus que le "gouvernement français était prêt à prendre une participation minoritaire au capital, s'il y a une offre crédible faite". Les chances de trouver un repreneur pour cette raffinerie, à l'arrêt depuis janvier 2012 après le dépôt de bilan de son propriétaire Petroplus, "sont toutefois limitées", estimaient pourtant les services du Premier ministre, qui ont rencontré l'intersyndicale lundi soir. (Source : MYTF1.fr)


Yvon Scornet, invité du Grand Journal ce mardi soir
  
Yvon Scornet
, porte parole de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne sera l'invité du Grand Journal, ce soir, sur Canal +. Après une journée d'attente devant la raffinerie de Petit-Couronne en ce dernier jour de dépôt des offres de reprise, Yvon Scornet reviendra sur la situation des 470 salariés de Petroplus, qui attendent depuis des mois de trouver un repreneur.

Rendez-vous à 19h05 sur Canal + en direct et en clair.

   

   

Petroplus Rouen