internet

Saint-Aubin-lès-Elbeuf : Ils vendaient du matériel volé sur Internet

Le Lun 27 oct 2014

Deux jeunes majeurs ont été arrêtés par la police alors qu'ils tentaient de vendre un GPS et un avertisseur électronique de danger routier.

"La police était au rendez-vous le dimanche 26 octobre à Saint-Aubin lès Elbeuf pour assister à une transaction entre un acheteur et deux vendeurs. C'est sur le site Internet de petites annonces "Le Bon Coin" que l'acheteur (un employé d'une société de transport) avait repéré deux accessoires automobiles : un GPS et un Coyote (un avertisseur légal de danger routier et de radars). Cet internaute attentif a reconnu du premier coup d'œil les deux appareils comme étant ceux volés il y a plusieurs semaines dans l'un des véhicules de l'entreprise où il travaille.

L'homme contacte la police, se porte acquéreur et appelle les vendeurs pour prendre rendez-vous dimanche à 15h30. Caché, un équipage de la Brigade Anti-Criminalité a attendu que les deux  vendeurs arrivent et sortent les appareils pour intervenir et effectuer un contrôle. Après vérifications, les policiers ont découvert que les deux garçons âgés de 18 ans étaient arrivés au volant d'une voiture volée. Quant aux appareils (GPS et Coyote), un examen des données contenues a permis de déterminer très rapidement qu'il s'agissait bien de ceux volés dans un véhicule de  l'entreprise de la région elbeuvienne.

Arrêtés, les deux individus étaient encore en garde à vue ce lundi matin. L'enquête a été confiée à la Sûreté Départementale."

 
Source : France 3 Haute-Normandie (voir ici).

  

Municipales : Ce qu'il faut éviter de faire sur internet et réseaux sociaux

Le Ven 21 mars 2014

Dimanche, les réseaux sociaux seront appréciés et scrutés pour le premier tour des élections municipales.

Rappel : Pour voter, il est nécessaire d'être inscrit sur les listes électorales du bureau de vote où on se présente et de justifier de son identité. La présentation de la carte électorale n'est pas obligatoire, mais il faut impérativement présenter une pièce d'identité afin de pouvoir voter (carte nationale d'identité, passeport, permis de conduire...). Les bureaux de vote seront ouverts de 8 heures à 18 heures (au-delà pour les grandes villes).

Des règles strictes, de vendredi à minuit jusqu'à dimanche à 20 heures

Pas de propagande sur les réseaux sociaux : il est effectivement interdit d'apporter son soutien à un candidat dimanche, même si contrôler l'ensemble des internautes est difficilement possible.

Pas de commentaires sur le scrutin : sur internet, que ce soit sur les sites des candidats, les sites d'informations ou les réseaux sociaux, il ne sera pas possible de commenter le scrutin (certains sites désactiveront les commentaires). Ce type de commentaires sera automatiquement effacé jusqu'à dimanche à 20 heures.

Attention aux selfies dans les isoloirs : La mode du moment, le selfie, qui consiste à se prendre en photo avec son propre smartphone. Le phénomène étant nouveau, il n'y a pas de règle contre, mais les personnes devront se retenir car il pourrait être interprété comme une violation du secret de vote et une influence sur les autres électeurs. Si vous voulez réaliser un selfie, mieux vaut ne pas montrer le bulletin de vote ou une indication sur le vote sur la photo.

Pas de résultats avant 20 heures : La règle est la même pour toutes les élections (article L. 52-2 du code électoral). Mais l'importance grandissante des réseaux sociaux (surtout Twitter) ne doit pas dépasser la règle où aucun résultat partiel ou définitif ne doit être publié avant 20 heures. Elle vaut pour tout citoyen, média ou candidat. Il est également interdit de publier des photos ou statuts qui font part d'une indication (photo de liesse, statut "les nouvelles sont bonnes" par exemples...). L'amende encourue est de 3 750 euros.

Voilà, vous n'avez plus qu'à faire votre devoir de citoyen en vous déplaçant dans votre bureau de vote ce dimanche 23 mars. Et d'attendre les résultats à 20 heures !