Face à la pénurie de carburant, les stations rassurent

Ce lundi 2 décembre, il est difficile de trouver du carburant, et notamment du gasoil, dans les stations-service de la région elbeuvienne.

Carburant

De nombreuses stations-service de l'agglomération d'Elbeuf et du plateau de l'Eure affichent un panneau "rupture de gasoil". Et pourtant... aucune difficulté d'approvisionnement n'est constatée. Au sein des stations, on rassure : "La médiatisation du mouvement de blocage en Bretagne, et sans doute la grève du 5 décembre, a fait paniquer les automobilistes. Ce sont eux qui ont créé la pénurie".

En effet, depuis plusieurs jours, les dépôts de carburant bretons sont bloqués par les entreprises du BTP (pour contester la fin de l'avantage du gasoil non routier). Ce qui engendre des pénuries dans les stations bretonnes.

Les dépôts pétroliers de Normandie sont "stockés tout à fait normalement", mais "les transporteurs n'arrivent pas à suivre devant la panique de la population".

Du côté du centre Leclerc de Saint-Pierre-lès-Elbeuf, où l'on attend trois livraisons mardi, on assure également que tout est normal, malgré la longue file de véhicules devant la station-service.

Concernant la grève du 5 décembre, un mouvement de grève est "possible" dans certaines raffineries en France. Même si cela se confirme, il existe un stock garanti de pétrole pour répondre aux besoins de la population pendant plusieurs semaines en cas de crise majeure. Il avait été temporairement entamé l'année dernière lors du blocage des gilets jaunes.