Réseau Astuce : les nouveautés de la rentrée 2020

Le Réseau Astuce a dévoilé les nouveautés de la rentrée sur le réseau de transports en commun de la Métropole.

Bus2020

  Pas de hausse des tarifs

Les tarifs des titres de transport et des abonnements ne changent pas pour la saison 2020-2021.
 

  Les transports gratuits chaque samedi

C'était un engagement du nouveau président métropolitain Nicolas Mayer-Rossignol : l'expérimentation de la gratuité des transports le samedi. Ainsi, dès le samedi 5 septembre, les transports en commun seront gratuits dans toute la Métropole de Rouen.

Pour voyager, il faudra tout de même être muni d’un titre de transport et le valider à chaque montée, même en cas de correspondance mais aucun décompte ne sera opéré. Si vous n'avez pas de titre de transport, il faudra vous procurer un titre "GRATUIT" (valable un an) à partir du 2 septembre auprès des agences du Réseau Astuce (celle d'Elbeuf est située 55 rue Jean Jaurès).

Pourquoi valider alors que c'est gratuit ? Car cela permet de connaître la fréquentation des lignes et d'adapter l'offre de transport selon les besoins.Chaque validation est donc essentielle.

» Plus d'informations en cliquant ici
 

  Les abonnements Atoumod modifiés et en baisse

Atoumod'Multi s'étend à toute la Normandie et change de nom : CONNEXITÉS. Avec de nouveaux trajets vers Caen, Lisieux, Dieppe, Évreux...

Pour circuler entre Elbeuf et Rouen, ce sera plus simple (il s'agit désormais de la même zone) et économique puisque le tarif est en baisse : le tarif Tout public passe de 95 à 72 euros et le tarif Jeunes passe de 62 à 48 euros.

» Plus d'informations en cliquant ici
 

  Changements sur les lignes scolaires à Elbeuf

Ligne 104 : passage par la rue de la République et exploitation en car
Ligne 107 : suppression du détour par le lycée Ferdinand Buisson pour les courses de 18h et 19h.
 

  Des bus à l'huile de colza

Après l'expérimentation des bus électriques sous l'ancienne mandature, voici les bus... à l'huile de colza ! Dès la rentrée, 15 bus circuleront avec ce biocarburant entièrement végétal. Plusieurs communes et collectivités (Alençon, Montpellier...) expérimentent ce carburant qui a l'avantage d'être moins coûteux (pas de changement de moteur et de véhicule) mais aussi local : le colza est cultivé en Normandie et l'huile est fabriquée à Grand Couronne. Rouler à l'huile de colza permettrait de diminuer les émissions de CO2 de 60%.